Corinne Fontaine

Depuis toujours l’art me fait du bien. J’ai du plaisir à pratiquer le dessin, la peinture, et à les combiner à diverses techniques artistiques, et je suis attirée par le monde de l’image. J’ai d’abord choisi d’étudier la photographie dont l’étymologie est littéralement « peindre avec la lumière». Je suis passionnée par le portrait, et l’apparition de l’image qui se révèle lors du développement d’une photographie argentique, dévoile pour moi une partie de notre monde intérieur, telle une métaphore. J’ai ensuite opté pour des études universitaires plus poussées autour de l’art et de l’image, plutôt que pour la psychologie qui pourtant m’attirait également.

La continuité de mon travail artistique s’inscrit autour des notions intérieures/extérieures en intégrant la lumière dont l’élément Or est le fil conducteur.

Les relations humaines, l’accompagnement et l’enseignement ont toujours été au cœur de mon parcours professionnel. Mon intérêt pour la personne m’a aussi conduite à rencontrer différentes cultures avant de vivre dans plusieurs pays. J’ai ensuite moi-même expérimenté des démarches de développement personnel, avant de cheminer vers une approche psychothérapeutique, puis ensuite de découvrir l’art-thérapie.

Convaincue des bienfaits de l’art dans un accompagnement thérapeutique, je décide alors de devenir art-thérapeute.

J’accompagne en art-thérapie des personnes en réinsertion sociale dans une association d’aide en groupe, et parfois en individuel. Ces personnes sont souvent fragilisées ou marginalisées, et présentent parfois des problématiques en lien avec l’addiction. J’ai également une expérience d’accompagnement en groupe et en individuel auprès des personnes âgées en perte d’autonomie et vivant en EMS, dont un suivi auprès d’une personne Alzheimer.

J’ai travaillé de nombreuses années en tant qu’enseignante en arts visuels auprès d’enfants qui présentaient parfois de grandes difficultés scolaires. Tout comme en art-thérapie, je les ai toujours accompagnés en tenant compte de leurs ressources et en utilisant leurs propres moyens. A présent, je propose à ces élèves des ateliers d’art-thérapie, et particulièrement à ceux ayant des difficultés d’apprentissages, ou de confiance en eux.

Ma pratique s’est construite et enrichie au fil de mes rencontres et de mon parcours. Mon cheminement illustre aujourd’hui ma capacité et ma motivation à être dans l’accompagnement et le soutien des personnes pour les aider à s’accomplir et se réaliser.

Ma rencontre avec Madame Sylvie Moura qui a suivi la même formation en art-thérapie, nos échanges en inter vision, et nos deux métiers complémentaires à notre profession d’art-thérapeute nous ont permis de tisser des liens solides pour envisager cette collaboration.